Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
Entrer dans l’Enseignement Catholique
L'Enseignement Catholique vous accueille
 
Enseigner dans l'Enseignement Catholique, c'est :

  • croire qu'il n'y a pas d'enseignement sans éducation et pas d'éducation sans un sens de la personne
  • regarder chaque élève comme une personne unique, en devenir
  • participer à la mise en oeuvre d'un projet éducatif fondé sur le sens chrétien de la personne
  • s'impliquer dans un établissement ouvert à tous et participant, par contrat, au service public d'éducation
  • participer à la vie de la communauté éducative, placée sous l'autorité d'un chef d'établissement


  • Vous souhaitez déposer un dossier de candidature auprès du Rectorat ou de l'Inspection académique pour assurer des suppléances dans les établissements catholiques d'enseignement
  • Vous êtes étudiant en Master 1 et désirez faire votre stage d'observation et pratique accompagnée en établissement catholique
  • Vous êtes candidat aux concours (CAFEP ou CRPE) : étudiant en Master 1, déjà titulaire d'un Master ou en reconversion
Au nom de l'Institution, nous vous disons :

            "Bienvenue dans l'Enseignement Catholique"

Le SAAR est le Service d'Accueil et d'Aide au Recrutement de l'Enseignement Catholique de l'académie de Lyon.
Il travaille en partenariat avec :
- Pour l'Enseignement Catholique : Les Directeurs diocésains, les chefs d'établissement, les organismes de formation, la commission de l'emploi.
- Pour l'Education nationale : les Universités/ESPE et le Rectorat (Division des établissements de l'enseignement privé : DEEP)

C'est donc auprès du SAAR que vous pourrez obtenir  l'aide dans vous avez besoin dans vos différentes démarches concernant l'entrée dans l'Enseignement Catholique.

L'entrée dans l'Enseignement Catholique :

Première étape : la réunion d'information
Enseigner dans l'Enseignement Catholique, c'est connaître au préalable :
   - son histoire, ses spécificités, son projet
   - les perspectives de carrière (les concours)
   - le rôle et le sens du préaccord collégial, comment s'y préparer
Tel est l'ordre du jour des réunions d'information qui vous sont proposées et dont vous trouverez le calendrier annuel.

Deuxième étape : le préaccord collégial
Extrait du texte du 28 novembre 2014, page 14 :
"Le préaccord collégial sollicité par les candidats aux fonctions de suppléants a pour objectifs de :
   - permettre le recrutement de ces candidats comme suppléant
   - permettre leur formation au projet de l'Enseignement Catholique
   - ouvrir une première période d'exercice professionnel conduisant à une évaluation

La procédure de délivrance de préaccord collégial consiste en un entretien individuel avec 2 ou 3 chefs d'établissement destiné à évaluer :
   - un engagement du candidat à participer aux actions de formation au projet de l'Enseignement Catholique
   - les aptitudes du candidat à enseigner dans un établissement catholique d'enseignement
   - l'adéquation entre le projet personnel du candidat et le projet de l'Enseignement Catholique

L'entretien de délivrance du préaccord collégial se déroule dès que possible et au plus tard dans les trois mois suivant la première prise de fonction en tant que suppléant."
En cas de refus, le candidat peut demander à bénéficier des procédures d'appel.

Troisième étape : l'accord
collégial
Extrait du texte du 28 novembre 2014, page 16 :
"Avant l'expiration de la période d'observation (1), la CAAC qui a délivré le préaccod collégial :
   - vérifie le respect de l'engagement antérieur du candidat à participer aux formations spécifiques proposées par l'Enseignement Catholique
   - prend connaissance des appréciations de suppléances, délivrées par les chefs d'établissement au candidat

Lorsque le candidat a participé aux formations spécifiques proposées par l'Enseignement Catholique et que les éléments d'évaluation des suppléances sont positifs, la CAAC délivre un accord collégial. Cet accord collégial est délivré par un écrit signé du président de la CAAC.
Lorsque le candidat n'a pas participé aux formations spécifiques proposées par l'Enseignement Catholique et/ou que les éléments d'évaluation des suppléances nécessitent un réexamen de la situation du candidat, le candidat est reçu pour un entretien individuel.
En cas de refus, le candidat peut demander à bénéficier des procédures d'appel."

(1). La durée de la période d'observation ne peut être supérieure à 16 semaines de suppléances effectives continues ou discontinues, pour une quotité de travail au moins égale à un mi-temps. Lorsque les suppléances effectuées sont inférieures à un mi-temps, la durée est comptée prorata temporis.

Remarques :
  • L'accord collégial est définitif et a valeur nationale
  • Le refus de préaccord ou d'accord est définitif et a valeur nationale. Cependant, il est possible de renouveler une fois la demande de préaccord (demande de nouvel entretien) après expiration d'un délai minimal d'une année scolaire complète.
En résumé (extrait du texte du 28 novembre 2014, page 4) :
"Le préaccord est donné au futur maître au moment où il entre ou envisage d'entrer pour la première fois dans l'Enseignement Catholique. Il lui permet de bénéficier d'une formation spécifique en référence au caractère propre, de suivre des stages de formation et d'effectuer des suppléances dans les écoles catholiques.
L'accord collégial intervient ultérieurement et permet à la CAAC de confirmer ou non la décision lors du préaccord. Il donne aux maîtres concernés la garantie qu'ils recevront l'accord individuel d'un chef d'établissement pour obtenir un contrat ou pour effectuer des suppléances. Le préaccord et l'accord ont valeur sur tout le territorie national et engagent tous les établissements de l'Enseignement Catholique."
Le refus d'accord peut faire l'objet d'un appel."

Remarque : CANDIDATS ETRANGERS, HORS UNION EUROPEENNE :
Les candidats étangers, issus de pays hors Union Européenne, doivent obligatoirement faire une demande auprès du Recteur d'Académie pour être autorisés à enseigner : Service DESUP - Mme Baudoin : 04 72 80 60 57 (demande entre mars et
juin).

Le statut des Maîtres dans l'Enseignement
Catholique :
  • Le ministère de l'Education nationale sera votre employeur. Vous serez contractuel de droit public exerçant dans un établissement privé sous contrat avec l'Etat. Toutefois, votre chef d'établissement sera votre supérieur hiérarchique.
  • Une fois que vous serez titularisé (concours), votre emploi vous sera assuré par les accords nationaux sur l'emploi. En cas de fermeture d'une classe ou d'un établissement, vous serez prioritaire sur tout emploi vacant dans votre discipline.

Nous vous invitons donc à venir nous rencontrer, lors de l'une ou l'autredes réunions d'information organisées à Lyon, Saint-Etienne et Bourg-en-Bresse (voir calendrier)

Nous vous redisons notre disponibilité pour vous accompagner dans votre entrée dans l'Enseignement Catholique.

Gérard Thomas,
Délégué au SAAR de Lyon
courriel

 
A N R
Actualités
Dossiers à télécharger